Distilleries de rhum

Distillerie J.M (Macouba)

Rhumerie de Fonds Préville – Macouba Martinique, Tél 0596 596 78 92 55
site internet: http://www.rhum-jm.com/fr/




Le rhum J.M est considéré par les connaisseurs comme le meilleur rhum vieux de Martinique. Il est produit depuis plusieurs siècles selon les techniques ancestrales édictées par son fondateur, Jean-Marie MARTIN. Soigneusement sélectionnés, tous les Rhums Agricoles AOC sont élaborés uniquement à partir des cannes à sucre entièrement cultivées sur les plateaux de l'Habitation Bellevue, au Macouba, située sur les flancs de la Montagne Pelée. 


Distillerie DILLON (Fort-de-France)

9, rue de Chateauboeuf, 97200 Fort de France, Tél: 0596 75 00 18
Ouvert toute l'année, du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 10h à 13h
site internet: http://www.rhums-dillon.com




Distillerie HARDY (La Trinité)

Route de Tartane 97220 La Trinité (Martinique) Tél : 05 96 58 20 82
Située sur la presqu’île de la Caravelle, cette petite distillerie familiale constitue, à elle seule, un des plus délicieux exemples de l’histoire du Rhum à la Martinique.
Cette structure accueillante a su préserver au fil des années un charme discret et authentique. Une petite boutique attenante à l’usine propose des produits du crû.


Distillerie LA MAUNY (Rivière Pilote)

site internet: http://www.lamauny.com

  - du lundi au vendredi: 9h - 17h30 (visites guidées à 10h, 11h, 12h30, 14h, 15h, 16h15)   - le samedi: 9h - 13h (visites guidées à 10h, 11h, 12h)


Au coeur d'une vallée verdoyante du sud de l'île, la distillerie La Mauny vous fait partager toutes les étapes de l'élaboration de ses rhums AOC Martinique.

Découvrez ce domaine exceptionnel né il y a plus de trois siècles.

La Cabane à Rhum est là pour déguster les rhums La Mauny et rapporter quelques souvenirs.



Distillerie TROIS-RIVIERES (Sainte-Luce)

Plantations & Ancienne Distillerie Trois Rivières  Quartier Trois Rivières
97228 Sainte Luce  Tél. : +33 (0) 596 62 51 78
Distillerie de Rivière Pilote – Nouvelle distillerie Trois Rivières  97211 Rivière Pilote
Tel. : +33 (0) 596 62 62 08      

La plantation est ouverte au public du lundi au samedi
Horaires des visites (sans réservation)
- En semaine : 9H30, 10H30, 11H30, 14H, 15H, 16H
- Le samedi : 9H30, 10H30 et 11H30.
Tarif (Adultes) : 3,00€ 
site internet: http://www.plantationtroisrivieres.com

Découvrez cette magnifique plantation, tout au sud de l’île et son ancienne distillerie. Votre visite vous mènera jusqu’au Moulin de Trois Rivières, l’emblème de la marque. Vous pourrez déguster un cocktail ou un rhum vieux Trois Rivières à la boutique.

L'histoire:

1605: Nicolas Fouquet, Surintendant des Finances de Louis XIV, s’adjuge la plus grande concession jamais attribuée aux Antilles : 2000 hectares situés au sud de l'île. Il tombera en disgrâce avant de réaliser son rêve de fonder une vice-royauté. 

1770: Le domaine change plusieurs fois de propriétaires. Se développe alors une forte activité sucrière avec jusqu’à trois sucreries sur la propriété dont quelques vestiges subsistent encore aujourd’hui.

1785: Les terres de Trois Rivières sont acquises par un puissant propriétaire du nord de l’île, Etienne Isaïe Marraud Des Grottes, qui adjoint la fabrication de rhum aux activités de l’habitation sucrerie.

1905: Amédée Aubéry, un puissant industriel et propriétaire terrien, se porte acquéreur de Trois Rivières. Il modernise le site, arrête la production de sucre et fabrique uniquement du rhum.

1940: Son fils agrandit la plantation, transfère la distillerie Dizac située au Diamant sur Trois Rivières et consacre la production au rhum agricole, élaboré à base de jus de canne à sucre.

1953: La famille Marraud des Grottes déjà propriétaire d’une distillerie et de la marque Duquesne rachète le domaine et commercialise des rhums vieux Trois Rivières sous la marque Duquesne jusqu’en 1972.

1980: La commercialisation hors Martinique a commencé ; la distillerie s’agrandit et se dote d’une seconde colonne à distiller. La métropole d’abord, puis l’ensemble de l’Europe vont découvrir les rhums Trois Rivières.

1994: La distillerie Trois Rivières est reprise par la société B.B.S, déjà détentrice du rhum La Mauny. Deux ans plus tard, le rhum Trois Rivières obtient le label AOC (Appellation Martinique Contrôlée).

2004 à aujourd'hui: En 2004, la production de Trois Rivières est déplacée à Rivière Pilote, sa précieuse colonne à distiller originelle est remontée sur le nouveau site, garantissant leur qualité et leur singularité aux rhums à l’étiquette Turquoise.




Distillerie SAINT-JAMES (Sainte-Marie)


site internet: http://www.saintjames-rum.com



Saint James trouve ses origines à St Pierre de la Martinique en 1765, grâce au Révérend Père Edmond LEFEBURE, Supérieur du couvent des Frères de la Charité, et savant alchimiste.

Dans le plus grand secret, ce digne religieux façonne un alcool blanc d’une qualité jamais encore atteinte, eau-de-vie de canne appelée alors « Guildive » ou «Tafia ».

En 1763, malgré un fort protectionnisme français, le Roi Louis XV donne à la Martinique le droit d’exporter son Rhum vers des pays autres que la France. Le seul pays capable d’acheter à l’époque ce rhum était la Nouvelle-Angleterre, c'est-à-dire les Etats-Unis d’aujourd’hui.

Afin de faciliter la vente de la production aux colons de la Nouvelle-Angleterre, il a été décidé, en 1765, que ce rhum se nommerait Saint James : nom à forte consonance anglo-saxonne et nom d’une grande famille prestigieuse du Royaume Britannique.

En 1882, La marque Saint James est déposée ainsi que la fameuse bouteille carrée, la première au monde, conçue pour être entreposée de façon rationnelle dans la cale des vaisseaux, ce qui permettait une diminution de la casse lors des grandes tempêtes.

Le 8 Mai 1902, la plus grande catastrophe naturelle s’abat sur la Martinique : l’éruption de la Montagne Pelée anéantit la ville de Saint Pierre et le site Saint James. Par miracle, l’Habitation Saint James n’est que partiellement détruite.

974 est une année charnière puisque toute la production est centralisée sur un seul et même site à Sainte Marie : une opportunité unique de réunir un vaste site de production à proximité immédiate des plantations de cannes sur un terroir riche et bien exposé au soleil.

L’inauguration de ce lieu est d’ailleurs un événement de taille : Jacques Chirac, premier ministre du président Valéry Giscard D’Estaing, accompagné du ministre de l’agriculture, fait le déplacement pour présider l’inauguration des nouveaux chais de vieillissement et des 250 hectares de cannes que possèdent les plantations.



Distillerie SIMON (Le François)

Distillerie SIMON, 97240 LE FRANCOIS TEL : 0596 54 92 55





Fondée au milieu de XIXeme siècle, c’est l’une des 7 dernières distilleries de la Martinique.
Elle est aussi l’une des plus importantes avec une capacité de production de plus de trois millions de litres par ans .
Objet récemment de modernisations nécessaires à sa mise en conformité aux normes écologiques européennes, la distillerie continue de fonctionner de manière traditionnelle grâce à l’énergie produite par la machine à vapeur dont le cœur bat sans faillir depuis 1934 .
C’est elle qui va broyer la canne et en extraire le jus . Puis à l’issue d’une phase de fermentation d’environ 48 heures, le vin de canne passe par la colonne à distiller en cuivre de type "Savalle", unique en son genre, qui confère au rhum ainsi obtenu, son goût et ses arômes spécifiques.


Distillerie DEPAZ (Saint-Pierre)

Plantation de la Montagne pelée 97250 Saint Pierre, Tel : 05 96 78 13 14
site internet: http://www.depaz.fr/
Une visite auto-guidée du site vous permettra de découvrir l’aménagement du circuit touristique et ses attractions.
Visite du Lundi au Samedi de 9h à 17h. Dégustation gratuite et vente de Rhums.


Saint-Pierre était, avant 1902, la capitale de la Martinique et surnommée "le petit Paris des Antilles". On y dénombrait 30000 habitants et on y comptait une douzaine de sociétés rhumières.

L'éruption volcanique de la Montagne Pelée le 8 mai 1902 anéantit toute vie dans la ville et jusqu'aux bateaux qui mouillent dans la rade. La famille Depaz disparaît dans la catastrophe, à l'exception du jeune Victor Depaz, alors étudiant résidant à Bordeaux.

Ses études terminées, orphelin et ruiné, Victor Depaz revient à St-Pierre. Après 15 ans d'efforts, il achète les 521 hectares en friche de l'habitation Pécou et, à la date symbolique du 8 mai 1917, il met en route la distillerie qu'il a fait construire pour broyer la canne qu'il remet en culture sur les flancs de la Montagne Pelée.

Il entreprend la construction du "Château" et s'y installe avec sa femme et ses 11 enfants.
Le rhum Depaz obtient sa première médaille à l'exposition de Marseille de 1922, puis en 1927 et en 1931.

La réputation de la maison se construit d'année en année sous la houlette des fils de Victore: Henri Depaz d'abord, puis, à partir de 1986, son frère jumeau André.

En 1989, André Depaz s'associe avec le groupe familial Bordelais Bardinet et poursuit l'oeuvre de son père, avant de céder la place à un nouveau propriétaire, la société "La Martiniquaise".









Distillerie NEISSON (Le Carbet)

Le Coin - 97221 Carbet - MARTINIQUE, Tél: +596 78 03 70
site internet: http://www.neisson.fr



Depuis sa création en 1931, la distillerie NEISSON a su préserver dans la plus pure tradition martiniquaise les composantes d’un rhum aux parfums et au goût inégalables. Conditionnés dans une bouteille aux formes généreuses, raisonnables entre toutes : “Zépol Karé” comme disent les amateurs, les rhums Neisson sont le fruit d’un savoir-faire sans cesse renouvelé depuis les champs de canne jusqu’aux chais de vieillissement.

La distillerie Neisson produit des rhums agricoles qui bénéficient de l’appellation d’Origine Controlée Rhum Agricole Martinique. Un rhum agricole est issu de la distillation du jus de sucre de canne par opposition aux rhums industriels qui proviennent de la distillation de la mélasse (résidu de la production du sucre de canne).
L’activité de la distillerie correspond à la période de récolte de la canne à sucre qui se déroule généralement de fin février à fin juin. Le reste du temps, l’outil de production est entretenu, remis en état, afin qu’il soit pleinement opérationnel pendant la “récolte”.

La distillerie est aujourd’hui gérée par la fille et le petit fils de Hildevert-Pamphille Neisson, fondateur de la distillerie.
Cette petite usine peut se targuer aujourd’hui d’avoir su préserver son indépendance comme on préserve un trésor fragile, à une époque où la plupart des distilleries sont absorbées par des grands groupes. Ainsi, la distillerie Neisson reste une référence incontournable en termes de qualité, d’authenticité, et de place unique dans le cœur de ses fidèles consommateurs : un rhum Antan Lontan.

"Une volonté de vouloir rester à échelle humaine, alliée à une recherche d’excellence, sont selon nous la seule garantie d’offrir un produit rare, et que la tradition familiale puisse perdurer."

Grâce à cette exigence, la notoriété des Rhum Neisson ne cesse de grandir à l’étranger, et les récompenses se font de plus en plus nombreuses.



Distillerie LA FAVORITE (Le Lamentin)

5.5 km, route du Lamentin, B.P. 459, 97205 Fort de France, Tél : +33 596 50 47 32

site internet: http://rhum-lafavorite.com


L'Habitation La Favorite est fondée en 1842.
Avant d'être la distillerie que l'on connait aujourd'hui, L'Habitation La Favorite produisait du sucre de canne.

C'est au rachat de la distillerie par Henri Dormoy que celle-ci est modernisée et transformée en distillerie. Elle est alors équipée d'une machine à vapeur, toujours en service aujourd'hui. C'est la seule distillerie de la Martinique qui fonctionne encore complètement à la vapeur.

Par le savoir-faire et la passion transmis de génération en génération, la famille DORMOY continue de distiller environ 600 000 de litres de rhum par an dans le plus grand respect de la tradition Martiniquaise.




Habitation SAINT-ETIENNE (Gros Morne)

Quartier Saint-Etienne 97213 Le Gros-Morne (Martinique) Tél : 05 96 57 49 32
Ouvert les lundis, mardis et jeudis de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 15h; les mercredis et vendredis de 8h30 à 13h
site internet: http://www.martinique.org/rum/saint-etienne-habitation/


L'habitation Saint-Étienne édifiée sur les terres de la Maugée, ancienne sucrerie, qui s'étendait au début du XIX ème siècle sur plus de 400 hectares du Gros-morne à Saint-Joseph.
l'ensemble architectural, constitué de la maison du maître qui domine la distillerie et les anciennes cases des travailleurs, témoigne du système d'habitation propre à la Martinique.

Désormais inscrite à l'ISMH (l'inventaire supplémentaire des monuments historiques), la distillerie est l'un des derniers et plus beaux témoins de l'architecture industrielle de la fin du XIXe siècle en Martinique.

En quelques années, Florette & José Hayot, ont su perpétuer le savoir-faire ancestral qui a fait la réputation des rhums Saint-Etienne depuis 150 ans


Habitation CLEMENT (Le François)

Domaine de l’Acajou 97240 Le François - Martinique, Tél. 05 96 54 75 51
Ouvert à la visite 365 jours par an de 9h à 17h30
site internet http://www.habitation-clement.fr



Visite incontournable pour les amateurs de rhum. 
Depuis 1887, l'élaboration du prestigieux Rhum Clement se fait dans la plus pure tradition et selon les règles héritées d'Homère et de Charles Clément.
 
La visite du domaine vous permet de découvrir toutes les étapes de la fabrication du rhum, en démarrant de la superbe villa de style créole jusqu'à la séance finale de dégustation, en passant par les hangars remplis des fûts de chêne contenant le précieux breuvage: un régal pour les yeux, pour les narines et pour les papilles !